Quelles sont les causes des règles douloureuses ?

Les règles douloureuses (ou dysménorrhées) sont des problèmes qui touchent un bon nombre de femmes. Mais quelles sont leurs causes ? C’est ce que nous vous invitons à découvrir à travers cet article.

Les causes des dysménorrhées primaires

La dysménorrhée primaire est celle qui apparaît dans les mois suivant les premières règles. Elle est très fréquente et souvent sans gravité. Le plus souvent, elle est due aux contractions utérines pendant les règles, liées à un excès de prostaglandines. Dans ce cas, les douleurs s’atténuent ou disparaissent spontanément au bout de quelques années, avec la prise d’une contraception hormonale ou à la suite d’une première grossesse. Si les douleurs persistent, il pourrait s’agir d’une malformation congénitale comme un hymen non perforé ou une malformation du col de l’utérus, une endométriose de l’adolescence ou des troubles hormonaux d’origine ovarienne. Vous trouverez d’avantage sur ce site des informations relatives à votre santé.

Les causes des dysménorrhées secondaires

La dysménorrhée secondaire quant à elle apparaît plus tardivement chez une femme adulte, qui avait des règles peu ou pas douloureuses. La cause de la dysménorrhée secondaire peut être une endométriose qui correspond à la migration et au développement d’amas de muqueuse utérine dans un autre endroit du ventre ou du corps où elle ne devrait pas se trouver. Cette muqueuse peut se développer par exemple dans les ovaires, dans le vagin, dans la vessie, dans les trompes de Fallope, etc. L’autre cause possible de la dysménorrhée secondaire est la pénétration des fragments de la muqueuse utérine dans la paroi musculaire de l’utérus pour provoquer une adénomyose.
Les règles douloureuses secondaires peuvent aussi être liées à une infection génitale chronique, un fibrome utérin, des troubles ovariens à type de kyste ovarien, des polypes de l’utérus, entre autres. L’apparition des dysménorrhées secondaires nécessite un examen médical rigoureux.